L’hospitalisation à domicile pour les seniors: comment ça marche ?

By | 17 juin 2015

Il arrive qu’un accident ou une maladie nous fasse séjourner à l’hôpital. Afin de diminuer le temps nécessaire à cette hospitalisation, il est possible de d’opter pour une hospitalisation à domicile. Qui peut en bénéficier, qui réalise la demande ou encore que faut-il faire ? C’est ce à quoi nous allons essayer de vous répondre.

Hospitalisation à domicile

 

Les conditions d’une hospitalisation à domicile

Parmi les conditions nécessaires, la durée d’hospitalisation doit être comprise entre 1 et 20 jours, renouvelables en fonction de la condition du patient.
Pour parvenir à bénéficier de ce type de soin, il est nécessaire, assez logiquement, de bénéficier de soins pouvant être poursuivis à domicile. De plus, il faut que votre domicile soit adapté à vos différents besoins dans le cas où vous seriez à un moment seul chez vous. Enfin, cela va de soi mais il faut l’accord à la fois de la famille et du patient.

Outre les conditions concernant les personnes et leurs habitations, il est nécessaire de résider dans une zone permettant l’hospitalisation à domicile à l’aide de structures. Il vous est possible de retrouver la carte des zones officielles en cliquant ici. Il est nécessaire que cet établissement soit reconnu et qu’il répondre à toutes les obligations d’un établissement de santé.

Qui est en charge de la demande ?

C’est au médecin traitant ou au médecin référent à l’hôpital d’en faire la demande. Par la suite, votre dossier reviendra au médecin de la structure proposant l’hospitalisation à domicile. C’est également ce médecin qui effectuera les diverses démarches en lien avec la caisse d’assurance maladie.

Quels sont les soins permettant l’hospitalisation à domicile ?

Pour réaliser une hospitalisation à domicile, il faut que votre hospitalisation soit due à des soins ponctuels lors du traitement d’une maladie dite non stabilisée comme la chimiothérapie par exemple. Les soins concernant la réadaptation suite à des soins importants comme une maladie cardiaque ou neurologique peuvent également rentrer sous couvert de ce procédé. Enfin, les soins palliatifs peuvent être réalisés lors d’une hospitalisation à domicile.

N’hésitez pas à vous rapprocher de votre médecin traitant afin d’en apprendre plus sur ce type d’hospitalisation.